Théâtre d'Ivry - Antoine Vitez Ivry94.fr
Accueil > CALENDRIER > Programmation > LETTRES D'AMOUR EN TEMPS DE GUERRE

Boite à outils

Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Envoyer à un ami

LETTRES D'AMOUR EN TEMPS DE GUERRE

Vendredi 16 juillet à 19h

Dans le jardin de la Maison Madeleine Delbrêl

« Sonia Masson, escortée par Didier Petit au violoncelle, distille, sous le titre Lettres d’amour en temps de guerre, des poèmes d’Apollinaire, Brecht, Nazim Hikmet, Desnos, Prévert et Neruda. C’est annoncé comme “lecture”. Elle est incarnée, chaque phase en étant spécifique eu égard au génie singulier des auteurs. Boléro rouge et pantalon noir, Sonia Masson se meut devant un mur nu, tandis qu’à côté, beau diable aux pieds nus, le musicien improvise à l’envi, psalmodie, malmène et caresse l’instrument, fait corps avec lui, en tire des plaintes déchirantes ou de suaves harmonies en contrepoint de la scansion bien frappée du verbe, depuis des Lettres à Lou du poète à l’étoile au front, jusqu’à Neruda énoncé en espagnol, en passant par la dialectique de Brecht et la sensualité du grand Turc en prison...
Un moment voué aux poètes. C’est si rare. »


Jean-Pierre Léonardini, L’Humanité

 

 

..........................................
Maison Madeleine Delbrêl
..........................................

Les amis de la Maison Madeleine Delbrêl nous accueillent pour deux soirées sous le signe de la poésie les 16 et 17 juillet dans leur beau jardin partagé, propice à une halte méditative.

Poétesse, assistante sociale et mystique, femme de prière et d’action, Madeleine Delbrêl offre le beau visage de chrétienne engagée dans un dialogue avec les non-croyants et la misère sous toutes ses formes. Passée de l’athéisme à l’éblouissement de la foi l’année de ses vingt ans, après des débuts littéraires brillants, elle choisit de vivre l’Évangile à Ivry-sur-Seine. À partir de 1933, elle y exerce d’abord avec talent son métier d’assistante sociale pour se consacrer à partir de 1946 au groupe d’une quinzaine de femmes engagées avec elle.

Dans sa maison du 11 rue Raspail, toutes sortes de gens sont accueillies, écoutées, aidées et parfois logées. Jusqu’à sa mort en 1964, elle témoigne de sa foi chrétienne dans un dialogue constant et sans concession avec ses amis communistes et par ses nombreux écrits. Elle donne toute sa vie l’exemple d’une charité fraternelle authentique et d’une voie de « sainteté des gens ordinaires ». Déclarée vénérable en janvier 2018 par le Pape François, son procès en béatification est aujourd’hui en bonne voie.

 

 

Illustration

LETTRES D'AMOUR EN TEMPS DE GUERRE

Tarifs

Lecture poétique et musicale
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Durée 1h15
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Entrée libre sur réservation

Établissement public de la Ville d’Ivry sur Seine.
Soutenu par la Région Ile-de-France, le Conseil Départemental du Val-de-Marne, le ministère de la Culture/Drac IDF, le CNM et l'ONDA.