Théâtre d'Ivry - Antoine Vitez Ivry94.fr
Accueil > CALENDRIER > Programmation > DOM JUAN / LE TARTUFFE

Boite à outils

Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Envoyer à un ami

DOM JUAN / LE TARTUFFE

Samedi 29 fev. à 19h

avec entracte dinatoire d’une heure

DOM JUAN

Dom Juan - le festin de pierre est une grande pièce de théâtre, mais on oublie parfois que c’est une comédie... La langue y est savante, les scènes s’y succèdent en séquences comme au cinéma. Des considérations d'ordre psychologique risqueraient d’en attrister le propos, d’en ôter une légèreté nécessaire au comique des situations et des personnages, souvent fantasques, toujours étranges…

Tous mes spectacles accordent une importance primordiale au texte, à la langue écrite pour le théâtre : notre rôle premier est de le donner à entendre. Cela passe par un système de diction élaboré sur la base des règles classiques et des impératifs soulevés par l'auteur, ses choix syntaxiques, mais aussi des règles d'usage de la langue française dans sa modernité. En ce sens, Dom Juan est un délice : la prose scandée de Molière (ou prose rythmée, cadencée) demande une grande vélocité aux comédiens.

Dans notre Dom Juan (incarné ici par Karl Rachedi), c’est la jeunesse qui respire une prose sublime, une jeunesse désinvolte, effrayante et cruelle, fatalement complice d’un Sganarelle aussi poltron que médisant, parfois philosophe (Didier Dicale). Tous les autres personnages sont interprétés par deux uniques comédiens (Ingrid Bellut et Nicolas Hocquenghem) dans un décor de jeu de cubes aux constructions multiples magiquement éclairé par Hassen Sider. 

 

Avec Nicolas Hocquenghem, Didier Dicale, Karl Rachedi, Ingrid Bellut / Hassen Sider : lumière

 
LE TARTUFFE

Le texte de Le Tartuffe ou l'hypocrite de 1664, dans la première version écrite par Molière (avant que la censure ne lui impose de faire évoluer sa pièce en lui rajoutant deux actes et plusieurs personnages) est plus dense, plus compact, sans concessions : comme une sublime provocation. C’est pour cela que j’ai retenu cette version quasi inédite, avec l’accord bienveillant de Georges Forestier qui l’a reconstruite.

J’ai donc choisi de casser les codes tout en respectant la langue, en travaillant avec mes acteurs à une invention de la prononcer : un art de la diction en douze pieds où l’on respire l’alexandrin, avec des conventions fortes, des concepts scénographiques qui sont ma marque de fabrique (jeu frontal, scènes chorales), et surtout un spectaculaire engagement comique et poétique de chaque interprète.

En effet, dans la famille d’Orgon, tout le monde s’engueule ! La scène d’ouverture de la comédie qui réunit (presque) toute la famille est un magnifique exemple de révolte intergénérationnelle… La calomnie, les mensonges et la médisance y sont dénoncés violemment et avec causticité comme des poisons sociétaux. Le terrain est bien préparé, le fracas annoncé, Tartuffe peut entrer au deuxième acte…

Avec Ingrid Bellut, Isy Chautemps, Didier Dicale, Christine Gagnepain, Nicolas Hocquenghem, Pierre Pirol et Karl Rachedi / Nicolas Hocquenghem : mise en Scène / Evelyne Guilin : costumes

Illustration

DOM JUAN / LE TARTUFFE

Molière / Nicolas Hocquenghem

Tarifs

Théâtre
----------------------------------------------
Tarifs soirée
plein : 20€ / réduit : 15€
6€ jusqu'à 16 ans

Théâtre soutenu par le ministère de la Culture/Drac IDF, le Conseil Départemental du Val-de-Marne, la Région Ile-de-France.