Théâtre d'Ivry - Antoine Vitez Ivry94.fr
Accueil > CALENDRIER > Programmation > La Cerisaie

Boite à outils

Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Envoyer à un ami

La Cerisaie / Anton Tchekhov

Du 9 mai au 5 juin

Trois fois dans la saison le Théâtre Antoine Vitez accueille le Théâtre des Quartiers d'Ivry.

Si vous n'êtes ni détenteurs de Cartes Pass, ni abonnés du Théâtre Antoine Vitez, les réservations se font au 01 43 90 11 11

LOPAKHINE - Hier, j’ai vu une pièce de théâtre, très amusante

LIOUBOV ANDREEVNA - Je suis sûr qu’elle n’avait rien d’amusant. Plutôt que de regarder des pièces, vous tous, vous feriez mieux de vous regarder vous-mêmes.

Jouer La Cerisaie comme un vaudeville

En travaillant sur la traduction d’André Markowicz et Françoise Morvan de La Mouette, j’ai pris conscience à quel point l’écriture de Tchekhov était éminemment théâtrale, au sens où elle permettait de mettre en jeu la construction du théâtre avec le public.
La Mouette m’a ainsi permis d’approfondir notre démarche visant à situer les enjeux du texte au plus près du rapport direct entre l’acteur et le spectateur, et par là d’intégrer encore plus radicalement le public dans l’aventure de la création théâtrale.
Je souhaite aujourd’hui prolonger cette aventure en montant La Cerisaie. « Jouer La Cerisaie comme un vaudeville… » disait Vitez. Cette invitation au plaisir immédiat du théâtre est suggérée à tout instant par le texte de Tchekhov, et relie la comédie à des interrogations majeures sur l’existence : La Mouette est une comédie qui conduit à une impasse (le suicide de Treplev), La Cerisaie est une comédie qui fait le deuil pour provoquer un nouveau départ.
Notre dispositif scénique sera le théâtre lui-même. Nous voulons alors entraîner le public dans ce jeu de la perte des repères, où la séparation scène/salle elle-même s’abolit dans un espace devenu commun à tous.  Le drame devient en quelque sorte celui de la représentation, où se décline la relation entre l’artiste et le public afin de permettre à Tchekhov de redevenir un théâtre du présent.

Yann-Joël Collin

Illustration

La Cerisaie / Anton Tchekhov© DR

Fiche pratique

Du 9 mai au 5 juin
Les mardis, mercredis, vendredis, samedis et le lundi 9 mai à 20 h
Les jeudis à 19 h
Les dimanches à 16 h
Relâches  le mercredi 11 mai et les lundis 16, 23, 30 mai

 Mise en scène : Yann-Joël Collin

Traduction :
André Markowicz
Françoise Morvan

Chargée de diffusion :
Nathalie Untersinger

Responsable administratif :
Yvon Parnet

Par la compagnie
La nuit surprise par le Jour

Production La Nuit surprise par le Jour.

Coproduction : Théâtre des Quartiers d’Ivry
(partenaires en cours)

Théâtre soutenu par le ministère de la Culture/Drac IDF, le Conseil Départemental du Val-de-Marne, la Région Ile-de-France.